Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« frayeur »»»

« frayeur » dans :
Jodelle
1574
~ Des astres, des forêts…
La Jessée
1583
~ Assuré je m’élève…
Angot
1603
~ Quand je pense être fort…

~#~














 

Frayeur. Pâle, épou­van­table, soudaine, tremblante ou tremblo­tante, peureuse, triste, horrible, extrême, mena­çante, soucieuse, émue, hérissée ou hérupée, douteuse, éton­nante, merveil­leuse, terrible.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 107v°-108r° [Gallica, N0050715_PDF_221_222]
(texte modernisé).

[Voir aussi alarme, crainte, effroi, frisson, peur, terreur, tremblement, trémeur.]























Frayeur ou Fraieur. Palle, espou­uan­table, soudaine, tremblante ou tremblo­tante, paoureuse, triste, horrible, extreme, mena­çante, soucieuse, esmeuë, herissee ou herupee, douteuse, eston­nante, merueil­leuse, terrible.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 107v°-108r° [Gallica, N0050715_PDF_221_222]
(texte original).

[Voir aussi alarme, crainte, effroi, frisson, peur, terreur, tremblement, tremeur.]