««« An­chise »»»

« Anchise » dans :
Jo­delle
1574
~ Quel heur Anchise à toi…

~#~














 

Anchise. Phrygien, magna­nime, dar­da­nien, pas­teur, aveugle, père d’Énée, vieil, capyen.

Anchise fils de Capys, avant la guerre de Troie vivait aux bois et lieux soli­taires, où il nourris­sait toutes sortes de bétail : Et ainsi comme il passait son temps à cela, Vénus le prit en affec­tion, duquel ayant eu la compa­gnie elle engen­dra Énée auprès du fleuve Simoente : Mais pour autant qu’il se vanta d’avoir connu Vénus charnel­le­ment, elle le priva de la vue : Et à cette cause l’on dit qu’il n’a assis­té au conseil des Troyens. Quand la ville de Troie fut en combus­tion, et que tout était perdu, Énée voyant son père tout cassé de vieillesse, l’empor­ta sur ses épaules jusques à Drépane ville de Sicile où il mourut.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 16v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_39]
(texte modernisé).

[Anchisien. Énée.]






















«««  #  »»»

Anchise. Phrygien, magna­nime, dar­da­nien, pas­teur, aueugle, pere d’Ænee, vieil, capyen.

Anchise fils de Capys, auant la guerre de Troie viuoit aux bois & lieus soli­taires, où il nourris­soit toutes sortes de bestiail: Et ainsi comme il passoit son temps à cela, Venus le print en affec­tion, duquel aiant eu la compa­gnie elle engen­dra Ænee aupres du fleuue Simoente: Mais pour autant qu’il se vanta d’auoir conneu Venus charnel­le­ment, elle le priua de la veuë : Et a ceste cause l’on dit qu’il n’a assis­té au conseil des Troiens. Quand la ville de Troie fut en combus­tion, & que tout estoit perdu, Ænee voiant son pere tout cassé de vieillesse, l’empor­ta sur ses espaules iusques à Drepan ville de Sicile où il mourut.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 16v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_39]
(texte original).

[Anchisien. Ænee.]