««« Eu­ripe »»»

« Euripe » dans :
Ron­sard
1552
~ Ce ne sont qu’haims…
Bris­set
1589
~ Moi, méchant, que je touche…

~#~















source du commentaire :
# Muret, 1553.
 

Euripe. Incons­tant, roide, impé­tueux, fuyard, vite, euboïque, glissant, vague ou va­ga­bond, bouillon­nant, instable.

Euripe est un détroit de mer entre Aulide et l’île Eubée, flottant et reflot­tant par sept fois en 24 heures.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 96v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_199]
(texte modernisé).






















«««  #  »»»

Euripe. Incons­tant, roide, impe­tueus, fuiard, viste, euboique, glissant, vague ou va­ga­bond, bouillon­nant, instable.

Euripe est vn destroit de mer entre Aulide & l’isle Eubœe, flotant & reflo­tant par sept fois en 24. heures.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 96v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_199]
(texte original).