Claude TURRIN (v. 1540-av. 1572)
Le mois de Mars…
Paris, Jean de Bordeaux, 1572.

[…] 

Le mois de Mars n’a tant de violettes,

L’été n’a tant de fleurs,

La nuit n’a point tant d’étoiles clairettes
Que j’avais de chaleurs,
Jamais la flamme,
Que j’eus dans l’âme,
Ne devient moindre
Pour la contraindre,

Ô pauvre amant tu brûlais de tes pleurs.

[…] 
 
 
 

On peut cliquer sur certains mots en relief pour voir les innombrables un à un
 
 

[…] 

Le mois de Mars n’a tant de violettes,

L’été n’a tant de fleurs,

La nuit n’a point tant d’étoiles clairettes
Que j’avais de chaleurs,
Jamais la flamme,
Que j’eus dans l’âme,
Ne devient moindre
Pour la contraindre,

Ô pauvre amant tu brûlais de tes pleurs.

[…] 
 
 
 

 

En ligne le 31/05/21.
Dernière révision le 31/12/21.