««« por­phyre »»»

« por­phyre » dans :
Ron­sard
1552
~ Ce beau corail…
~ Ô doux parler…
Du Monin
1585
~ Palis de net porphyre…
Isaac Habert
1585
~ Tout ce qui est compris…
Claude Gar­nier
1609
~ Ô beaux yeux bruns…

~#~














 

Porphyre. Vei­neux, mar­que­té, beau, rou­geâtre, égyp­tien.

Le Porphyre qui vient d’Égypte tire sur le rouge, et ce­lui qui est mar­que­té de cer­taines taches blanches se taille en cer­taines car­rières de marbre, où l’on en peut faire de fort grandes pièces.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 214r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_434]
(texte modernisé).

[Voir aussi albâtre, cinabre…]






















«««  #  »»»

Porphyre. Vei­neus, mar­queté, beau, rou­geastre, ægip­tien.

Le Porphyre qui vient d’Ægipte tire sur le rouge, & ce­lui qui est mar­que­té de cer­taines taches blanches se taille en cer­taines car­rieres de marbre, ou l’on en peut faire de fort grandes pieces.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 214r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_434]
(texte original).

[Voir aussi albastre, cinabre…]








Liens

* On peut voir sur divers sites les pho­to­gra­phies de por­phyre trou­vées par Google images.

Lien valide au 09/07/19.