Pierre LE GAYGNARD (?-?)
Comme en un beau Parterre…
Poitiers, Nicolas Courtoys, 1585.

«««

textes de
Le Gay­gnard

»»»


«««

compa­rai­son
(comme : quatrains /
ainsi : tercets)

»»»


 

série de
compa­rai­sons

 

ouvrir sur Gallica : Quelques Sonnets, et Poèmes, p. 7.

A Madame la Princesse.

Comme en vn beau Parterre vn gros Oeillet surpasse
Le plaizant Giroufler en Giroufliere odeur:
Comme l’ente fruictiere aussi en sa grandeur,
De l’arbuste piquant l’epesse tige basse:

Comme encor richement la Diamante glace
Toute Indienne pierre en sa claire lueur:
Et comme encor la Lune en sa ronde largeur,
Toute Estoile obscurcist dans le cœleste espace:

Ainsi vous surpassez (ma Dame) en Maiesté,
Honneur, Bonté, Vertu, toute Principauté.
Voire plus que l’Oeillet, l’Ante, Diamant, Lune,

N’excellent en Odeur, Grandeur, Lueur, Largeur,
La Girouflée, arbust’, Pierre, & Estoisle aucune,
Vous préexcellez Or des grand’s Princesses l’heur.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

A Madame la Princesse.

Comme en vn beau Parterre vn gros Oeillet surpasse
Le plaizant Giroufler en Giroufliere odeur:
Comme l’ente fruictiere aussi en sa grandeur,
De l’arbuste piquant l’epesse tige basse:

Comme encor richement la Diamante glace
Toute Indienne pierre en sa claire lueur:
Et comme encor la Lune en sa ronde largeur,
Toute Estoile obscurcist dans le cœleste espace:

Ainsi vous surpassez (ma Dame) en Maiesté,
Honneur, Bonté, Vertu, toute Principauté.
Voire plus que l’Oeillet, l’Ante, Diamant, Lune,

N’excellent en Odeur, Grandeur, Lueur, Largeur,
La Girouflée, arbust’, Pierre, & Estoisle aucune,
Vous préexcellez Or des grand’s Princesses l’heur.

«««  série de comparaisons  »»»
 

En ligne le 04/04/19.
Dernière révision le 11/11/19.