François HABERT (v. 1510-ap. 1561)
Plutôt poissons…
Paris, Michel Fezandat, 1549.

«««

textes de
Fr. Ha­bert

 


«««

dis­po­si­tion du
pré­am­bule
(vers 1-4)

»»»


«««

»»»


 

propos :
la constance
dans l’amitié

»»»

[…] 

Plus tost poissons en l’air prandront pasture
Et les oyseaulx en Mer leur nourriture,
Plus tost seront Cerisiers les Ormeaux,
Et en esté sans feuilles les rameaux,
Que de mon cueur, lequel pour t’aymer i’ouure
Soit eslongné mon cher amy le Iouure
Et cy apres le verras de plus court
Quand ie seray en la royalle court,
Dont tu sçauras de moy nouuelles toutes,
Et ce pendant il fault que tu escoutes
L’occasion qui m’a circonuenu,
Et iusq icy a Yssouldun tenu

[…] 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Plus tost poissons en l’air prandront pasture
Et les oyseaulx en Mer leur nourriture,
Plus tost seront Cerisiers les Ormeaux,
Et en esté sans feuilles les rameaux,
Que de mon cueur, lequel pour t’aymer i’ouure
Soit eslongné mon cher amy le Iouure
Et cy apres le verras de plus court
Quand ie seray en la royalle court,
Dont tu sçauras de moy nouuelles toutes,
Et ce pendant il fault que tu escoutes
L’occasion qui m’a circonuenu,
Et iusq icy a Yssouldun tenu

[…] 

 

En ligne le 11/05/11.
Dernière révision le 06/10/18.