François HABERT (v. 1510-ap. 1561)
Celui qui voir…
Paris, Michel Fezandat, 1549.

«««

textes de
Fr. Ha­bert

»»»


«««

dispo­si­tion du
pré­am­bule
(vers 10-14)

»»»


«««

»»»


«««

propos :
la constance dans l’amour

»»»

[…] 

Celuy qui voir pourra ses fiansailles
Heureux sera, encores plus heureux
Qui dormira dans ton sein amoureux.
Excuse moy si ie ten ay dict tant
Car a tel bien mon desir ne pretend.
Ce que i’en dy n’est que pour l’asseurance
Que ie te veux porter obeissance,
En commandant a mes petites Muses
De publier tes louanges diffuses,
En t’asseurant que plus tost leau de mer,
Doulce sera changeant son goust amer,
Plus tost seront les loups, simples brebis,
Blanc deuiendra plus tost le marbre bis,
Plus tost le beuf en l’air prendra volée
Que ta beaulté de graces accollée
Dedans mon cueur se puisse esuanoir

[…] 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Celuy qui voir pourra ses fiansailles
Heureux sera, encores plus heureux
Qui dormira dans ton sein amoureux.
Excuse moy si ie ten ay dict tant
Car a tel bien mon desir ne pretend.
Ce que i’en dy n’est que pour l’asseurance
Que ie te veux porter obeissance,
En commandant a mes petites Muses
De publier tes louanges diffuses,
En t’asseurant que plus tost leau de mer,
Doulce sera changeant son goust amer,
Plus tost seront les loups, simples brebis,
Blanc deuiendra plus tost le marbre bis,
Plus tost le beuf en l’air prendra volée
Que ta beaulté de graces accollée
Dedans mon cueur se puisse esuanoir

[…] 

 

En ligne le 20/02/10.
Dernière révision le 18/04/18.