Joachim DU BELLAY (1522-1560)
Comme de fleurs…
Paris, Federic Morel, 1569.

«««

textes de
Du Bellay

»»»


«««

dispo­sition du
pré­ambule
(vers 1-8)

»»»


«««

»»»


«««

propos :
les beautés de l’œuvre

 

Comme de fleurs le Printemps environne
Le gai chapeau de son chef verdissant,
Comme l’Été d’épis est jaunissant,
Comme les fruits enrichissent l’Automne,

Comme en couleurs l’Arc céleste foisonne,
Comme en joyaux l’Inde est resplendissant,
Comme en sablons Pactole est blondissant,
Comme le Ciel d’étoiles se couronne,

Ainsi j’ai peint de mille nouveautés
Cet œuvre mien : et si telles beautés
Ne sont partout également plaisantes,

Les fleurs, les blés, les fruits, et l’arc des cieux,
Perles, sablons, étoiles reluisantes
Également ne plaisent à nos yeux.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Comme de fleurs le Printemps environne
Le gai chapeau de son chef verdissant,
Comme l’É d’épis est jaunissant,
Comme les fruits enrichissent l’Automne,

Comme en couleurs l’Arc céleste foisonne,
Comme en joyaux l’Inde est resplendissant,
Comme en sablons Pactole est blondissant,
Comme le Ciel d’étoiles se couronne,

Ainsi j’ai peint de mille nouveautés
Cet œuvre mien : et si telles beautés
Ne sont partout également plaisantes,

Les fleurs, les blés, les fruits, et l’arc des cieux,
Perles, sablons, étoiles reluisantes
Également ne plaisent à nos yeux.

 

En ligne le 07/06/06.
Dernière révision le 04/07/10.